COVID-19 FactPress Logo
Partager:

Le portail faitscovid19.ca est maintenant en ligne

29 juin 2020   112 vues   15 min
Le portail faitscovid19.ca est maintenant en ligne

Le portail FaitsCovid19.ca, développé par la Société de l’Acadie du Nouveau-Brunswick (SANB) à la suite de l’octroi d’un financement du Ministère du Patrimoine canadien, a été mis en ligne aujourd’hui – du moins, c’est ce qu’annonce un communiqué de la SANB.

Selon nos recherches, cette affirmation est fondée dans les faits et est exacte. 

Propos à vérifier : Le portail bilingue de vérification des faits FaitsCovid19.ca est maintenant en ligne

Verdict : Exact

Qu’est-ce que FaitsCovid19.ca ? 

Le portail FaitsCovid19.ca est une plateforme électronique qui fournit des connaissances et des outils pratiques afin qu’ensemble, nous puissions toutes et tous résister à la désinformation sur la COVID-19 et la combattre. Plus précisément, le portail vise à soutenir et outiller les gens pour : 

  • Vérifier des faits et des nouvelles sur la COVID-19 ;
  • Accéder à des sources d’information sûres, officielles et vérifiées sur la COVID-19 ;
  • S’équiper de nouvelles connaissances et d’outils pratiques pour comprendre et s’armer contre la mésinformation.

« Avec le portail FaitsCovid19, nous voulons cheminer avec les gens dans une démarche de collaboration pour lutter contre la mésinformation et la désinformation sur la COVID-19. Aujourd’hui, nous lançons le portail. Au fil des semaines et des mois, nous avons l’intention d’ajouter du contenu et des outils pratiques » affirme Alexandre Cédric Doucet, président de la SANB. « Le portail FaitsCovid19.ca a plusieurs caractéristiques qui le distinguent d’autres sites de vérification des faits. D’abord, nous sommes dans le scientifique et le médical, et non le politique. Nous avons un mandat pédagogique qui vise à augmenter l’esprit critique des gens, de plusieurs façons: la plupart de nos articles de vérification des faits offrent des astuces pour contrer la mésinformation; nous offrirons bientôt des cours contre la désinformation; notre section “En coulisses” est une vitrine où nous invitons les usagers à voir comment nous opérons à l’interne. Nous avons un cadre de lutte contre la désinformation pour les citoyens qui est unique au monde, et sur lequel nous nous appuyons. Et enfin, notre portail est alimenté par une technologie originale et exclusive qui permet aux moteurs de recherche de comprendre l’information de nos articles vérifiés et de publier notre verdict », a conclu M. Doucet.  

www.faitscovid19.ca : une plateforme active et bilingue 

Le portail FaitsCovid19.ca s’adresse à tout le monde. À l’heure actuelle, il opère en français et en anglais. Des services dans certaines langues autochtones du Canada seront ajoutés.  

Une recherche Internet révèle que lorsqu’on inscrit l’adresse www.faitscovid19.ca dans les moteurs de recherche les plus populaires, nous sommes dirigés vers un portail électronique qui est bel et bien actif. De plus, lorsque la recherche s’effectue avec l’adresse qui mène à la version anglaise du portail, soit www.covid19facts.ca, nous sommes aussi dirigés vers un site actif. Les usagers peuvent passer d’une langue à l’autre grâce à un bouton à cet effet au haut de la page d’accueil. 

La décision d’offrir un portail bilingue a été facile à prendre : les urgences sanitaires comme la pandémie COVID-19 peuvent affecter de manière disproportionnée certaines communautés linguistiques et culturelles. Au départ, la littéracie en matière de santé et de cybersanté est une compétence difficile à acquérir. Il est encore plus difficile de l’entretenir lorsque l’on manque d’informations exactes et factuelles dans sa langue et que la mésinformation répandue par les réseaux sociaux est monnaie courante.  

À l’heure actuelle, la plupart des sites de vérification des faits offrent des services en anglais seulement, ou moins de services en français qu’en anglais. La SANB, qui gère le portail FaitsCovid19.ca, est bien placée pour combler cette lacune, grâce à son mandat, à sa clientèle, à son expérience et à son réseau. 

« Un portail dans les deux langues officielles comme www.faitscovid19.ca, c’est important », a dit M. Jean Johnson, président de la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada (FCFA), qui s’est jointe au projet à titre de partenaire. « On parle ici d’un problème qui va continuer à prendre de l’importance dans les années à venir et la société civile doit jouer un rôle de leadership pour comprendre et contrer la désinformation. Je suis content de voir la SANB innover en ce sens ».  

Une initiative de citoyenneté numérique  

La SANB est la structure de représentation politique de l’Acadie du Nouveau-Brunswick. Elle est vouée à la défense et à la promotion des droits et des intérêts de la communauté acadienne et francophone de la province. Dans le cadre de son mandat, la SANB a développé une expertise unique dans la lutte contre la désinformation en mettant sur pied et en gérant ExactNB, un site web de vérification des faits qui vise à fournir des renseignements précis et à s’attaquer à la désinformation au sujet des langues officielles du Canada, le français et l’anglais.   

Au début de la pandémie COVID-19, le Ministère du Patrimoine canadien, dans le cadre de son Programme de contribution en matière de Citoyenneté numérique, a accordé un financement à la SANB pour adapter et développer son outil et ses connaissances uniques pour lutter contre la désinformation au sujet de la COVID-19. Le Programme soutient la recherche sur la lutte contre la désinformation en ligne et d’autres menaces à la démocratie et à la cohésion sociale au Canada. 

« Lorsque nous faisons face à l’incertitude, nous sommes encore plus vulnérables à la mésinformation et la désinformation. C’est pour ça que nous apprécions l’arrivée du portail www.faitscovid19.ca. En le consultant, nous avons apprécié l’équilibre des articles de vérification des faits et les ressources comme la Foire aux Questions et l’étude de cas », a partagé M. Carol Jolin, président de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario, un autre organisme partenaire du projet. « Ces outils seront très utiles non seulement pour les francophones des provinces atlantiques, mais également pour l’ensemble des francophones vivant en situation minoritaire, ainsi que la population canadienne et internationale au sens large », a ajouté M. Jolin.  

Une technologie originale et exclusive 

Lorsqu’un propos a été vérifié et publié, le portail FaitsCovid19.ca crée une version lisible à la machine sous forme de données structurées. Ces données structurées sont construites de manière dynamique en utilisant une combinaison de meilleures pratiques modernes de programmation et en s’inspirant de concepts journalistiques critiques établis par des leaders de l’industrie tels que Google, Facebook, Schema.org et la norme internationale de vérification des faits (IFCN). 

L’imposition automatique d’un haut degré d’informations structurées à chacun de nos articles de vérification des faits permet aux ordinateurs de traiter et de « comprendre » efficacement le contenu. 

Bien qu’il existe de nombreuses applications possibles pour les données structurées, elles sont devenues un outil essentiel dans la lutte contre la désinformation en ligne; en exploitant ces données, les moteurs de recherche et les plateformes de réseaux sociaux peuvent rapidement et automatiquement ralentir la diffusion de la mésinformation et de la désinformation. 

Le portail FaitsCovid19.ca est alimenté par FactPress, un système de gestion de contenu construit autour du processus de vérification des faits. (En savoir plus à propos de FactPress.) 

La mésinformation et la désinformation, un fléau grandissant 

La pandémie COVID-19 nous affecte toutes et tous. La mésinformation et la désinformation aussi. Elles peuvent nuire à notre santé, à la santé des autres, à nos relations avec autrui, à la réputation et à l’emploi des gens, à la société et à l’économie, entre autres. Nous avons tous un rôle à jouer pour stopper la propagation de la mésinformation et de la désinformation, comme nous avons tous un rôle à jouer pour arrêter la propagation de la COVID-19. Pourquoi ? Parce que beaucoup d’entre nous propageons, sans le savoir, de la mésinformation et/ou de la désinformation.  

« Il est très important en tant que société que nous nous donnions les outils nécessaires pour lutter contre la désinformation », ajoute M. Doucet, président de la SANB. « Avec ce projet, la SANB est à la fine pointe de la technologie, ce qui nous permet de développer une expertise acadienne dans un domaine qui d’une importance cruciale pour la cohésion sociale », ajoute le président Doucet.  

Un cadre unique de lutte contre la mésinformation 

Nous devons tous agir de manière concertée. Différents groupes ont des moyens différents d’arrêter la propagation de la mésinformation et de la désinformation. Mais la plupart de ces groupes et de ces initiatives n’impliquent pas les citoyens de façon active et systématique. Il existe bien un nombre croissant d’articles pratiques, de listes de vérification et de conseils utiles pour les citoyens, mais leur nombre et leur diversité peuvent être décourageants. C’est pourquoi nous avons créé un cadre simple, facile à retenir et qui peut tous nous aider à lutter contre la mésinformation. Lorsque de l’information arrive dans votre boîte de réception ou sur votre flux de nouvelles, ou si vous la regardez la télévision, vous pouvez simplement appliquer notre Cadre FAITS de Lutte contre la Mésinformation et la Désinformation. Ce cadre unique et original est en fait un processus à suivre pour vérifier si une information est exacte et décider de la partager ou non. C’est un acronyme des mots flairer, analyser, identifier l’information correcte, transformer, (faire le) suivi.  

Un verdict incontournable 

Il est possible pour tous, à l’heure actuelle, de consulter les éditions française et anglaise du portail FaitsCovid19.ca en versions ordinateur et mobile. Le communiqué qui annonce le lancement (ce communiqué-ci !) est bien en ligne sur le site web de la SANB. Les partenaires de la SANB ont partagé leurs impressions du portail après en avoir fait l’essai. Tous ces faits nous mènent à conclure qu’il est exact que le portail bilingue de vérification des faits FaitsCovid19.ca est maintenant en ligne.  

Bonne navigation ! 

~~~

Sources

www.faitscovid19.ca

www.covid19facts.ca


Foire aux questions

Comment la vérification des faits diffère-t-elle du journalisme ?

Le but de la vérification des faits n’est pas d’exposer les perspectives ou les dessous d’un sujet, mais plutôt de procéder à une analyse qui s’apparente plus à la preuve légale qu’à l’équilibre des points de vue. La vérification de faits s’intéresse à des informations partagées dans toutes les sphères de communication (réseaux sociaux, médias traditionnels, plateformes de partage, etc.) et qui sont déjà dans le domaine public, qu’il s’agisse du propos d’origine ou des sources de vérification.

Cela a des conséquences sur la méthodologie et le processus de la vérification des faits. Lorsque nous vérifions un propos, une information, une image, une association ou une déclaration, nous sommes dans un exercice rigoureux de démonstration. Il s’agit d’abord d’établir la fiabilité d’une source, ensuite de déconstruire un propos et, dans certains cas, une représentation visuelle de ce propos, et d’effectuer des recherches approfondies pour confirmer ou infirmer ces informations. Cela permet d’en découvrir les erreurs, les faussetés et les tromperies ou l’exactitude et d’émettre ensuite un verdict selon une échelle précise. L’étape d’après est la structure du texte pour que le lecteur puisse non seulement comprendre, avec preuves à l’appui, pourquoi le propos est exact ou inexact, mais qu’il puisse refaire le cheminement lui-même. Puisque la vérification des faits du portail FaitsCovid19.ca porte sur une maladie contagieuse, chaque texte et son verdict est validé par un membre d’une équipe de validation scientifique.

Dans le cas des articles de vérification des faits du portail FaitsCovid19.ca, et lorsque c’est possible et désirable, nous ajoutons également un aspect pédagogique à nos textes pour aider les lecteurs à flairer l’arnaque au quotidien.

Qui fait partie de l’équipe FaitsCovid19.ca ?

L’équipe entière du portail FaitsCovid19.ca est bilingue (anglais/français). Nous formons une équipe multiculturelle et composée principalement de francophones en situation minoritaire. Nos membres ont de l’expérience dans les domaines de la santé publique, de la médecine, de la recherche, des pandémies, des communications sur le risque, du journalisme, des réseaux sociaux, des statistiques et de l’évaluation, et du renforcement des capacités.

Vous pouvez consulter notre page pour connaitre les membres de l’équipe de gestion, de l’équipe de conseils, de l’équipe de vérification des faits et de rédaction, et celle de validation scientifique.

Qui sont les partenaires de FaitsCovid19.ca ?

En plus de la contribution financière importante du ministère du Patrimoine canadien, la SANB a apporté des ressources en nature considérables au portail. Nous sommes en recherche de partenariats qui nous aideront le plus à réaliser nos objectifs de lutte contre la désinformation au Canada. Nos partenaires actuels ont contribué en nature et par du financement à FaitsCovid-19.ca /Covid19Facts.ca :

  • Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO)
  • Fédération des communautés francophones et acadiennes du Canada (FCFA)

Nous sommes également en pourparlers avec de nombreux autres partenaires de la francophonie canadienne et internationale, d’institutions qui ont un mandat de citoyenneté numérique et de lutte contre la désinformation, et d’institutions pédagogiques.  

Quelle est la durée du projet FaitsCovid19.ca ?

Le financement de Patrimoine canadien est prévu jusqu’au 31 mars 2021.

Cela dit, la SANB travaille actuellement vers la diversification des sources de financements du projet afin d’en assurer la pérennité dans les années à venir. Alors que personne ne sait combien longtemps durera cette pandémie, nous pouvons déjà prédire l’arrivée de nouvelles sources de désinformation dans les années à venir, par exemple à l’égard d’une éventuelle campagne de vaccination ou bien les différentes étapes du déconfinement.

Comment l’équipe de FaitsCovid19 va-t-elle communiquer avec les intervenants et le public ?

Avec le portail FaitsCovid19, nous voulons cheminer avec les gens dans une démarche de collaboration pour lutter contre la mésinformation et la désinformation sur la Covid-19. En ce sens, la plateforme ne vise pas juste la transmission d’informations, mais également l’établissement d’un dialogue avec les utilisateurs. Pour ce faire, nous avons adopté une stratégie de communications qui fera utilisation des médias sociaux, d’annonces publicitaires, de sondages et d’évènements en direct, entre autres. Les utilisateurs seront également encouragés à nous contacter avec leurs questions et leurs préoccupations sur la Covid-19 et la lutte contre la mésinformation, ou bien pour nous souligner de fausses informations qui circulent dans leurs réseaux.

Pourquoi est-ce que la SANB s’intéresse à l’enjeu de la désinformation ?

Selon UNESCO, « La liberté d’expression, l’accès à l’information — notamment sur la santé publique — et une couverture médiatique de qualité sont essentiels pour faire face à la crise inédite provoquée par la pandémie de coronavirus. Plus que jamais, le monde a besoin d’un journalisme de qualité et d’informations fiables afin d’adapter sa réponse à la propagation de Covid-19 de s’organiser, d’apprendre des expériences d’autres pays et contrer l’augmentation des rumeurs et de la désinformation » .

Ainsi peut-on dire que l’enjeu de la désinformation est d’une importance primordiale pour nos sociétés en 2020. L’Acadie du Nouveau-Brunswick et la francophonie canadienne plus large ne sont pas à l’abri de cette tendance.

Le projet FaitsCovid19 se situe donc dans une continuité pour la SANB, qui a lancé en mars 2020 une plateforme Web visant à lutter contre la désinformation en matière de langues officielles (le cheval de bataille de la SANB depuis sa fondation). Quand la COVID-19 est arrivée en sol canadien, la SANB s’est posé la question de savoir comment elle pouvait mettre à profit les technologies développées avec WebSolutions en matière de désinformation au profit de la société en temps de pandémie. La SANB a donc déposé une demande de financement auprès de Patrimoine canadien afin de permettre la mise sur pied de FaitsCovid19.ca.

Afin de réaliser ce projet, la SANB a rassemblé une équipe dynamique et diversifiée, principalement composée de gens issus de communautés francophones en situation minoritaire et dont la majorité est située au Nouveau-Brunswick. Ce faisant, la SANB cherche à développer une expertise acadienne et francophone sur l’enjeu de la désinformation, ce qui pourrait générer des retombées économiques pour la province dans une perspective d’avenir. D’ailleurs, en ressemblant des entreprises et des organismes locaux, comme WebSolutions et la SANB, ainsi que des experts issus de divers domaines (informatique, santé, société civile, traduction, etc.), et de diverses origines, le but est de faire de ce projet un incubateur d’innovation dans le domaine de la lutte contre la mésinformation et d’assurer qu’une voix acadienne et franco-canadienne se fasse entendre dans la discussion internationale entourant ce dossier crucial.

AUTRES VÉRIFICATIONS DE FAITS COVID-19

Quelles sont les conséquences lorsque les dirigeants politiques enfreignent les mesures sanitaires contre la COVID-19?

Quelles sont les conséquences lorsque les dirigeants politiques enfreignent les mesures sanitaires contre la COVID-19?

Les communautés autochtones sont plus susceptibles à la COVID-19

Les communautés autochtones sont plus susceptibles à la COVID-19

Afficher plus