COVID-19 FactPress Logo
Partager:

Les chats peuvent contracter la COVID-19 et être malades

par Maxime Dubé - 18 juin 2020   442 vues   4 min
Les chats peuvent contracter la COVID-19 et être malades

Propos vérifié

Les chats peuvent contracter la COVID-19 mais sont asymptomatiques

Verdict

Exact dans son ensemble (avec réserves)

Dans un article paru le 28 mai 2020 sur le site Slate.fr, il est mentionné que les chats peuvent contracter la COVID-19 et infecter d’autres chats, sans pour autant avoir de symptômes apparents de la maladie. Cette affirmation est exacte dans son ensemble, mais avec une réserve car il est faux de dire que les chats sont toujours asymptomatiques.

Un énoncé fondé sur une étude expérimentale de six chats

Pour émettre sa conclusion, le site Slate.fr a effectué l’analyse d’une recherche publiée dans The New England Journal of Medecine qui, lors d’une expérimentation menée sur six chats dont trois chats infectés et trois chats sains, a déterminé que les chats sains ont contracté la maladie au contact des chats infectés.

Il faut noter que l’étude a été effectuée dans le cadre d’un contact prolongé d’une journée. Il est possible qu’un contact de courte durée diminue grandement les chances de transmission du virus d’un chat à un autre. C’est pourquoi il est nécessaire de mener davantage d’études sur le sujet. Il est également mentionné dans l’étude que les chats en question n’ont pas présenté de symptômes, d’où l’affirmation du site Slate.fr selon laquelle les chats seraient asymptomatiques.

Les cas d’infections félines et animales à travers le monde

L’Organisation mondiale de la santé animale déclare sur son site que depuis le début de la pandémie, la COVID-19 a été trouvée chez des chats, des chiens et des visons d’élevage. Selon le Center for Disease Control and Prevention (CDC) américain, dans certains cas encore mal compris à ce jour, les chats et d’autres animaux de compagnie ont contracté le virus par l’entremise de leurs contacts avec des humains infectés. Les chats ont présenté des signes cliniques de la maladie, soit des problèmes respiratoires et gastro-intestinaux, et les visons ont exhibé des problèmes respiratoires et un taux de mortalité plus élevé.

Selon Santé Canada, quelques études ont démontré que les furets et les hamsters peuvent également attraper la COVID-19 des humains. Le premier cas répertorié aux États-Unis de la maladie chez l’animal a eu lieu dans le Zoo de New York avec un tigre qui a présenté des symptômes et qui a vraisemblablement été infecté par son soigneur. D’autres tigres et un lion du même zoo ont par la suite contracté le virus et exhibé des symptômes.

Notre verdict par rapport à l’énoncé de l’article publié sur le site Slate.fr est donc qu’il est exact avec réserves: les chats peuvent attraper la maladie COVID-19, mais contrairement à ce qu’avancent les auteurs de l’article, les chats infectés peuvent également exhiber des symptômes de la maladie.

Transmission du virus entre chats et humains

À ce jour, toujours selon le CDC, il n’y a aucune preuve que les animaux de compagnie tel que le chat peuvent jouer un rôle significatif dans la transmission du virus aux humains. Avec le peu d’informations dont nous disposons à l’heure actuelle, le risque d’infection est considéré comme étant faible. Il est à noter selon le CDC que d’autres types de coronavirus sont courants chez les canins et les félins, mais que ces derniers ne peuvent pas être transmis à l’humain.

En ce qui concerne la fourrure du chat, le CDC indique qu’il n’y a aucune preuve que celle-ci est une source de transmission du virus à l’humain, mais il faut tout de même garder en tête que certains champignons et bactéries peuvent être transportés par leur fourrure.

Quelles précautions doit-on prendre?

Pour éviter de transmettre la maladie à votre chat, Santé Canada recommande de confier les soins de votre animal de compagnie à un autre membre du même foyer si possible lorsque vous êtes atteint de la COVID-19 ou que vous devez vous isoler en raison d’un contact avec une personne atteinte par le virus,. Si cette possibilité n’existe pas, il est conseillé d’éviter tout contact direct avec votre animal de compagnie. C’est-à-dire qu’il faut éviter de le câliner, de l’embrasser, de partager de la nourriture, de dormir avec lui, qu’il s’assoie sur vos genoux et qu’il vous lèche.

Il faut également adopter de bonnes pratiques d’hygiène en se lavant les mains avant et après avoir été en contact avec votre animal, sa nourriture et ses effets personnels, éviter de tousser sur votre animal et de toucher votre visage avant d’avoir lavé vos mains. Pour éviter la transmission du virus à d’autres animaux, il est conseillé d’éviter que votre animal entre en contact avec ceux-ci et leurs propriétaires à l’extérieur de la maison.


Notre objectif est de vous fournir des faits vérifiés aussi exacts et à jour possible. Si vous pensez que nous avons fait une erreur ou que nous avons omis des renseignements importants, veuillez nous contacter.

  Propos vérifié

Louise Beda-Akichi

Personne
Les chats peuvent contracter la COVID-19 mais sont asymptomatiques

Verdict:

Exact dans son ensemble (avec réserves)

 18 juin 2020


Partager:

Apprenez-en plus au sujet de notre méthodologie de vérification des faits ICI.

AUTRES VÉRIFICATIONS DE FAITS COVID-19

Les communautés autochtones sont plus susceptibles à la COVID-19

Les communautés autochtones sont plus susceptibles à la COVID-19

Le Canada veut-il vraiment rouvrir sa frontière avec les États-Unis ?

Le Canada veut-il vraiment rouvrir sa frontière avec les États-Unis ?

Afficher plus